La force tranquille de l'hypnose...

 

 

HYPNOTHERAPIE

 

A la différence de l'hypnose traditionnelle qui repose sur l'injonction (forme verbale qui exprime une idée, un ordre précis, formel). L'hypnose Ericksonienne "induit" un état de rêverie (un état modifié de conscience) qui permet d'accéder à l'inconscient. D'après Erickson, celui-ci est un réservoir d'expérience et de sagesse qui peut constituer un terreau fertile en solutions potentielles pour nos problèmes. Le langage hypnotique agit en profondeur, comme un stimulus, et court-circuite le mental.

En parallèle, le cerveau produit des endorphines, hormones du bien-être qui vont lever toute inhibition, et permettre un voyage sans stress. Le thérapeute agit en tant que guide. La clé de cette pratique repose sur une participation active du patient, qui possède les ressources nécessaires pour répondre de manière innovante aux situations qu'il rencontre et effectuer ainsi une transformation intérieure positive.

 

 

Nous sommes tous réceptifs à l’hypnose, comme nous le sommes à la musique… Contrairement au sommeil, l’hypnose est un état de veille et de conscience élargie.

 état ordinaire de conscience, dans lequel nous sommes le plus souvent au quotidien.

 

Il s’agit d’un mode de fonctionnement psychologique où nous sommes détachés de la réalité consciente pour fonctionner à un niveau inconscient.

 

Cet état permet de découvrir et de puiser en nous, dans notre inconscient, des solutions naturelles efficaces, restées latentes, pour résoudre nos difficultés et réveiller nos facultés endormies.

 

La pratique de l’hypnose Ericksonnienne est un art et cette approche intègre des techniques de communication de pointe.

 

L’hypnose Ericksonnienne est composée d’un panel d’outils beaucoup plus large que celui de l’hypnose classique, notamment de la suggestion dite « indirecte » permettant de contourner les barrières conscientes (la logique, la raison) et la résistance du sujet.

 

Cette méthode est une approche dite « brève », ce qui signifie qu’elle apporte généralement des résultats rapides.

 

Les domaines d’intervention :

 

Estime de soi, confiance en soi, timidité, stress, dépendances (alcoolisme, tabagisme, drogues…), troubles du comportement alimentaire (perte et prise de poids, compulsions, hyperphagie, anorexie, boulimie)…phobies, allergies, problèmes de couple, difficultés relationnelles et affectives, deuil, pardon, dépression, mal-être indéfinissable, préparation mentale aux examens, réorientation de vie, performance sportive, coaching, conflits, blocages émotionnels, lâcher-prise, développement personnel.

 

 

HYPNOSE et ADDICTIONS

L'hypnose s'adresse aux personnes qui ont décidé d'arrêter de fumer, de consommer du canabis, de boire de l'alcool.

Elle viserait à défaire les liens physiques et psychologiques noués avec le patient et le produit addictif.

Elle aiderait à renforcer la décision du sevrage.


HYPNOSE et DOULEURS

Douleurs aiguës :

L'hypnose peut diminuer l'anxiété et la douleur lors de soins médicaux entraînant des douleurs aiguës, pour augmenter son acceptabilité.


Douleurs chroniques :

Avec l'hypnose le patient apprend à mettre en oeuvre lui-même au cours de séances répétées, l'AUTOHYPNOSE, attitude qui lui permettra de mieux supporter les douleurs chroniques, comme le mal de dos, les migraines, les acouphènes, les algodystrophies, les douleurs neuropathiques, les colopathies, etc..

.

HYPNOSE ET CANCEROLOGIE :

L'Accompagnement par l'hypnose à différents stades de la maladie :

-Lors des examens diagnostiques

-préparation à l'intervention chirurgicale et au suivi.

-en complément des séances de chimiothérapie ou d radiothérapie.

L'hypnose peut aider le patient à lutter contre les douleurs liées au cancer, à combattre les nausées, vomissements, bouffées de chaleur liées aux traitements.


HYPNOSE ET SOINS PALLIATIFS

L'hypnose est un bon moyen pour accueillir, écouter, communiquer avec une personne en fin de vie ainsi qu'avec la famille.