PREVENTION du BIEN VIEILLIR



Quelle place peut prendre la sophrologie dans l’avancée en âge ?

La sophrologie peut apporter de nombreuses aides au sein des  établissements d’hébergement pour personnes âgées, auprès des résidents mais aussi de leurs familles sans oublier le personnel soignant.

*Pour certaines personnes, elle permet de retrouver son corps, celui-ci avait parfois été oublié pendant des années, sans cette attention portée aux ressentis physiques, sans avoir pris le temps de s’y arrêter. *Elle favorise l’activation des capacités : attention, concentration et mémoire.

          *Elle permet d’approfondir les perceptions sensorielles.

*D’accompagner des personnespour l’insomnie, le stress, la douleur, le cancer, le deuil, la dépression.

* De penser positivement, se détendre et dédramatiser les situations.

Elle fait sortir de l’isolement par un rendez-vous certes avec soi, mais aussi avec d’autres personnes qui comme soi éprouvent et partagent.

    * De vivre dans le présent.

            * Permet d’accepter le changement, rupture avec le passé matériel et             environnemental. Aider la personne à développer une vision 

            positive de sa nouvelle situation pour vivre sereinement.

 

La sophrologie est un temps convivial de recherche de bien-être.


En Maison de Retraite :

Un moment important offert aux résidents pour prendre soin d’eux-mêmes. Elle valorise l’estime,  l’image et l’écoute de soi.

Elle est un moment qui favorise la respiration, libère les articulations, allège le corps et la tête.

C’est un temps convivial, de partage de parole et d’écoute,  de recherche de bien-être. Cette activité s’intègre dans le projet de l’établissement,  soin ou animation. Séances de groupe ou individuelles.

Fréquence : une à deux fois par semaine.

La sophrologie peut accompagner les soignants face au stress professionnel qui peut induire surmenage, fatigue, démotivation, isolement, manque de communication et d’écoute et leur permettre de libérer leur colère, apaiser le stress puis renforcer leur confiance en eux.

Auprès des aidants familiaux, accompagner le travail de deuil.


A Domicile :

L’accompagnement de la personne dans sa vie quotidienne en appui aux Assistantes de Vie, pour aider la personne âgée à rester acteur de sa vie, de consolider son autonomie et lutter contre l’isolement.

-Entrainement de la concentration sur soi, son corps, ses sensations, sa verticalité, l’équilibre, vivre le temps présent.

-Utilisation d’un état de détente, garder la maîtrise de soi : postures, équilibre, respiration.

-Améliorer la sensorialité.